Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

TIZI + EN MARCHE !

  • Azazga , le piège du maire! / Muhend U Yehia - Krim Belkacem /

    azazga,krim,mohia,tizi-ouzouJe dénonce !

    Le maire d’Azazga s’apprête à baptiser le centre culturel de la ville du nom de Krim Belkacem  l’un des  l’héros  de notre glorieuse révolution, ce 20 aout à l’occasion de la commémoration du 20 aout 1956, date de la tenue du congrès de la Soummam.

    Etre contre cette action relaverait de la grande traitrise, et pourtant cette affaire suscite une polémique sans égale et tout le monde en parle dans wilaya. Il s’agit pourtant d’une affaire malsaine et hypocrite.

    Le maire d’Azazga l’un des plus contesté de la planète, une mairie bloquée par la population durant des années…

    La population d’Azazga a lancé une pétition afin de baptiser donc le centre culturel (annexe de la maison de la culture Mouloud Mammeri) du nom de l’un des natifs de la ville, il s’agit du dramaturge Mohia Abdellah (Muhend U Yehia) paix à son âme. Des milliers de citoyens de la wilaya de Tizi-Ouzou et d’ailleurs, des artistes, des intellectuels…Ont répondu favorablement  cette à proposition noble et naturelle.

    Le maire d’Azazga pour faire barrage à cette proposition et surtout contrer l’avis de la population qui le haïsse, utilise malicieusement un des symboles de révolution pour  mettre tout le monde dans l’embarras… puisqu’il ne s’agit en aucun cas de refuser le nom de Krim Belkacem ou de choisir entre lui et celui de Muhend U Yehia ! C’est malsain !

    J’appelle donc les citoyens à être vigilants à ne pas tomber dans le piège tendu par ce maire indélicat. Je propose un débat serein.

    Cette institution culturelle peut porter  le nom de Muhend U Yehia ce qui n’empêche pas  de baptiser du nom de Krim Belkacemla d’autres lieux et institutions d’Azazga. Je signerais et je serais fier à ce la ville d’Azazga carrément porterait le nom de Krim Belkacem. Krim mériterait tout, sinon beaucoup plus que ça ! Autrement  le seul hommage à rendre à nos martyrs et de concrétiser leurs aspirations pour lesquels ils se sont sacrifiés ! Vivre dans la dignité.

    Je dénonce donc cette manipulation inouïe et encore une fois l’utilisation des symboles de notre glorieuse révolution dans les règlements de comptes personnels, à trois mois d’un rendez-vous électoral, il s’agit bien d’une près campagne infecte d’une politique politicienne.

    En baptisant la maison de la culture d'Azazga du nom de Mohia, l'Algérie rendra hommage mérité à un homme qui a consacré plusieurs années de sa vie à adapter en kabyle de nombreuses œuvres théâtrales universelles. Humaniste sans frontières, Muhend U Yehia s'est inspiré des littératures de diverses langues et cultures.

    ‘’Mohia Abdellah est né le 1er novembre 1950 à Azazga  et mort le 7 décembre à Paris. Il est dramaturge, conteur, parolier et poète prolifique’’

    Quelques unes de ses adaptations qui ont connu un grand succès:

    -Morts sans sépulture de J.P Sartre.

     -Le Ressuscité de l'écrivain chinois (Am win yettrajun R'ebbi).

     -En attendant Godot de Samuel Beckett; (Tacbaylit) .

    -La jarre de Luigi Pirandello.

    -Le Médecin malgré lui (Si Leh'lu).

    -Tartuffe de Molière (Si Partuf).

    -Les Émigrés (Sin nni)  de l'écrivain polonais Slawomir Mrozek et bien d'autres…

    Je demande à Monsieur le Wali de Tizi-Ouzou de suspendre cette action à une date ultérieure pour permettre une consultation sereine avec les citoyens (après les élections de novembre 2017 et rien ne presse, il n y a aucune urgence)

    Par Omar AIT MOKHTAR  (citoyen de la Daïra d’Azazga )

    Gloire à nos martyrs

    Le 17/08/2017

  • TIZI-OUZOU APC & APW solidaires

    algérie,tizi-ouzou,matoub,apw,apcTIZI + EN MARCHE !

    TIZI-OUZOU L’AVENIR MEILLEUR EN COMMUN

    En marche pour mettre fin aux querelles qui compromettent tout espoir et espérance  

    APC & APW SOLIDAIRES 

    Des listes indépendantes dans toutes les communes et une liste pour l’APW

    ENGAGEONS-NOUS POUR TRANSFORMER TIZI-OUZOU

         ENGAGEONS NOUS - PRENONS LE POUVOIR

    En marche pour mettre fin aux querelles qui compromettent tout espoir et espérance dans notre belle Wilaya. Prenons notre avenir en main !

    Priorité au développement économique

    Des listes indépendantes

    Dans toutes les communes

    Une liste pour l’APW

    ENGAGEONS-NOUS POUR TRANSFORMER TIZI-OUZOU

    Pour l’investissement, la création de richesses et l’emploi

    C’EST POSSIBLE ! TOUS ENSEMBLE ! OUI C’EST POSSIBLE !

    Chères sœurs, chers frères,

    -Votez ne laissez personne décider à votre place

    -Votez pour quelqu’un ou contre quelqu’un, mais votez !

    -Inscrivez-vous sur les listes électorales

    -Ne vous laissez pas voler votre victoire, surveillez les urnes

    -Ne laissez pas cette élection se jouer à huis clos

    -La levée des blocages et des oppositions.

    -Nous allons affronter la réalité pour retrouver l’espérance.

    -Nous sommes convaincus que notre wilaya a la force, le ressort et l’envie d’avancer. Elle a l’histoire et la jeunesse pour le faire.

    - Le courage, la vérité et faire de la politique autrement.

    -Pour une démocratie participative.

    -Faire avec les citoyens et non faire pour eux.

    Réunion d'information le 20 aout à TIzi-Ouzou

    Contactez-nous, rejoignez-nous et partagez l’information

    Omar AIT MOKHTAR

    Editeur / Producteur / Directeur de la publication du magazine ASS NNI

    artistesalgeriens@yahoo.fr

    tel : 0561190935

  • Appel à un large rassemblement le 17 octobre 2017 à 17H à Paris

                                                                                         Alger, le 05/08/2017

     

                                                 Communiqué

              Appel à un large rassemblement  le 17 octobre 2017 à 17H 

                              Parvis des droits de l’homme à Paris 

    Crânes de nos combattants détenus par le Musée de l’Homme à Paris

    Chers compatriotes,

    Nous avons le devoir de vous informer qu’en dépit de nos nombreuses démarches, en dépit du succès de notre pétition qui a recueilli des centaines de milliers de signatures, en dépit de l’importante couverture médiatique dont a bénéficié cette affaire en Algérie, en France, mais également sur des sites étrangers prestigieux tels que CNN, la BBC, nous n’avons pas pu atteindre notre objectif de rapatrier les crânes de nos combattants  pour leur offrir une digne sépulture dans leur patrie.

    Il n’y a pas de refus formel à proprement parler mais des manœuvres dilatoires. Le Musée s’abrite derrière des arguments d’ordre administratif. Il faudrait, nous dit le Président du Musée National d’Histoire Naturelle (MNHN, dont dépend le Musée de l’Homme, qu’une loi française sorte les restes de nos martyrs des collections nationales françaises. En effet, ces crânes sont la « propriété » de l’Etat Français. Ils font donc partie du patrimoine français. Ainsi, ces valeureux guerriers qui ont défendu leur pays face au colonialisme, après avoir été fusillés puis décapités, sont devenus la « propriété de la Nation » qui est à l’origine de leur martyre !

    Nous ne pouvons qu’être choqués. Comment, près de deux siècles après sa défaite, la France peut-elle prétendre garder dans les profondeurs de ses musées les restes de NOS martyrs ? Notre devoir est de tout faire pour que cesse cette abomination. Nous n’aurons pas de repos avant que les restes de nos chouhadas soient enterrés en Algérie.

    Nous vous appelons, d’ores et déjà, à un grand rassemblement sur le Parvis des Droits de l’Homme, à Paris, le 17 octobre 2017, date symbolique de la lutte de notre peuple, date symbolique de la barbarie coloniale. Nous exprimerons avec force notre indignation et notre exigence du retour sans conditions des restes de nos martyrs sur la terre pour laquelle ils ont donné leurs vies.

    Cette bataille, une fois couronnée de succès, en appellera d’autres. Nous nous y engagerons de manière résolue pour que l’ensemble des éléments spoliés par la France coloniale reviennent en Algérie !

    Nous exigeons la restitution sans délai des crânes ainsi que des archives. Ces archives à vrai dire françaises mais importantes pour démasquer le camouflage des crimes contre l’humanité; Explosifs nous dit-on !  Cette manipulation doit s’arrêter… Ces archives doivent être vus pendant qu’il reste des témoins vivants  pour les commenter et contre dire ou cas où !

    Nous n’acceptons jamais cette privation de notre histoire, il est de notre devoir de défendre la mémoire de nos valeureux martyrs.

    Comment pourrait-on interpréter le PV de la police coloniale sur l’assassinat de L’arbi Ben M’Hidi sans le témoignage de Paul Aussaresses qui a démenti l’archive officielle qui atteste la mort naturelle, or qu’il a été bien étranglé au commissariat avant même son transfert à l’hôpital ! 

    Les archives ne diront  jamais qu’il y avait la torture généralisée, les archives ne diront jamais qu’il y avait des crimes contre l’humanité comme l’avait dit le Président Macron lors de sa dernière  visite en Algérie.

    Nous appelons tous les algériens de France  et les amis de l’Algérie à un grand rassemblement au parvis des droits de l’homme à Paris pour exiger la restitution des crânes de Boubeghla et ses compagnons de lutte ainsi que nos archives.

    Nous apprenons que les ossements d’un soldat français mort en Algérie viennent d’être rapatriés en France, chose tout à fait naturelle que  nous encourageons par respect à la dignité humaine, à la mémoire des morts et aux vœux de sa famille. Il n’est pas acceptable, ni imaginable de penser à un quiconque marchandage, ni chantage…

    Afin de bien préparer cet  évènement important, une réunion d’information aura lieu le samedi 30 septembre à 17H  à Paris, toutes les associations d’algériens d’Europe  sont invitées. (Nous vous communiquerons le lieu de la réunion ultérieurement)

    Contactez nous :   brasenfr@yahoo.fr  ou   artistesalgeriens@yahoo.fr

    Le bras d'honneur de Gérard Longuet à un ministre algérien

    http://www.france24.com/fr/20121101-gerard-longuet-bras-honneur-public-senat-algerie-television-polemique-repetance

    Un soldat français mort en Algérie a été inhumé en France

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/08/03/01016-20170803ARTFIG00155-pour-la-premiere-fois-en-30-ans-le-corps-d-un-soldat-francais-decede-en-algerie-rapatrie.php

    Brahim SENOUCI / Universitaire - chroniqueur

    Omar AIT MOKHTAR / Coordinateur MCAF

  • Rendez nous les crânes de nos 37 combattants et ouvrez les archives aux historiens.

    Mouvement Citoyen Algérien en France

      Courriel : artistesalgeriens@yahoo.fr   

    Site : www.mcaf.hautetfort.com

    Tel : 00 213 561190935

        Monsieur Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères

     

    Objet : Rendez nous les crânes de nos 37 combattants et ouvrez les archives aux historiens.

    A la veille de votre visite en Algérie pour vous souhaiter avant tout la bienvenue dans notre pays que vous connaissez ci bien.

    Monsieur le Ministre, l’histoire de nos deux pays est liée, les relations passent souvent par des turbulences et des tentions considérées parfois de normales.

    Le poids de cette histoire réduit rend les efforts consentis par les gouvernements successifs à chaque fois à des déclarations non suivis d’effets.

    La France d’aujourd’hui ne peut pas être responsable de la France d’hier ? Faut-il oublier les 132 ans d’occupations, de mépris et de torture généralisée… ?

    Les  propos d’Emmanuel Macron tenus l’année dernière à Alger étaient justes et cohérents en qualifiant la colonisation de « crime contre l’humanité » maintenant il faut des actes.

    Monsieur le Ministre Rendez nous nos archives confisquées depuis 56 ans.

    Monsieur le Ministre «  C’est depuis 1949  que pas moins de 37 crânes de  résistants algériens sont confinés au musée de l’homme à Paris,  ils n’ont rien y à faire !

    Vous savez que nous avons une autre relation avec les morts et restes humains au  vue de nos traditions, coutumes et religions, on les enterre.

    Monsieur le Ministre, rien ne peut justifier ces pratiques indignes qui n’ont rien à envier aux actes barbares que nous condamnons tous aujourd’hui.

    Il s’agit de tourner et non déchirer cette page sombre de notre histoire commune qu’il faut regarder avec humilité.

    Nous vous informons que nous avons auparavant entamé des démarches auprès Monsieur Bruno David Président du Muséum National d’Histoire Naturelle qui nous explique dans son courrier qu’une telle décision reviendrait au pouvoir politique.

    Monsieur le Ministre pour évacuer ce traumatisme et  l’esprit d’apaiser les esprits pour penser à établir des relations de confiance entre nos deux pays, nous organisons un colloque sur la fédération de France du FLN et un rassemblement le 17 octobre 2017 au parvis des droits de l’homme à Paris. D’ici là, nous espérons rapatrier ces 37 crânes et procéder à leur mise à terre  en Algérie.

    Veuillez, agréer, Monsieur le Ministre, l’Expression de nos salutations les plus respectueuses.

     

    Pour le MCAF / Le coordinateur

    Omar AIT MOKHTAR

                                                                                                                   Paris, le 11/06/2017

  • J'accuse !

     

              

     

               Communiqué

    Je dénonce et j’accuse Nordine Ait hamouda !
    Pourquoi l’utilisation en politique de la fondation Amirouche est inacceptable et immorale ? Grave !
    Amirouche est un héros de la révolution, appartient à la mémoire nationale et à tous les algériens ! Il est minable de le réduire qu'à Tizi-Ouzou ou à la simple utilisation personnelle de Nordine Ait hamouda ! C'est une insulte ! Grave !

    La campagne électorale s’est achevée hier à minuit (le 30 avril) alors qu’aujourd’hui pour la fête du travail, la fondation Amirouche est invitée à Bouzeguene à l’occasion de la fête du travail afin d'honorer la Moudjahida Hadj Saïd Suzane (Ellah Yerhamha), rien d’anormal dites-vous ! Hélas cela va permettre à Nordine Ait hamouda et ses amis de continuer à parler du prochain scrutin et contourner les règles et la loi électorale! Malsain et hypocrite !
    Respectez les règles ! La démocratie, c'est bien à condition de ne pas en souffrir ! La preuve que Nordine Ait hamouda n'est qu'un démocrate non pratiquant ! Ce qu'il a fait aujourd'hui est l'illustration parfaite de ce qu'il est exactement !
    Ce n’est pas anodin si la fondation Amirouche est conviée aujourd’hui à Bouzeguene ! Nordine Ait hamouda s’est trouvé un autre fonds de commerce depuis quelques mois, puisqu’il avait organisé un colloque sur l’oiseau bleu et la force K à la maison de la culture MCMMTO pour tenter de réhabiliter Tahar Achiche… Comme si Nordine Ait hamouda est bien placé ou possède le titre pour réhabiliter ou pas un cas historique ! C’est triste et scandaleux ! Il ferait mieux de nous dire la vérité sur la mort du chantre Matoub Lounès !
    Les organisateurs auraient pu inviter Louisa Hanoune et pas la fondation Amirouche ! Il fallait peut être mieux pour eux d’afficher leur soutien au candidat Nordine Ait hamouda sans utiliser la mémoire collective et notre glorieuse révolution ! C’est malsain et hypocrite ! Un vol qualifié !
    Nordine Ait hamouda est invité à Bouzeguene peut être pour service rendu ? Tahar Achiche est originaire d'Ait Salah.
    Nordine Ait hamouda s’est servi du MCB pour enfin le diviser en commissions et coordinations, après avoir détourné ce noble mouvement pour créer un parti sur commande pour nuire à Ait ahmed (Ellah Yerhamou). Il ne reste plus rien à casser, sauf notre glorieuse révolution !
    A cet effet, je demande à tous les moudjahidines, filles et fils de chahids de dire haut ce qu’ils pensent bas !
    La terre ne sera pas détruite par ceux qui font du mal, mais par ceux qui les regardent faire ! Puis, ceux qui ne savent pas sont ignorants, mais ceux qui savent et ne font rien, ne sont que criminels !
    Enfin, cette manipulation est dangereuse ! Personne n’a le droit d’utiliser, ni de critiquer nos martyrs, alors que Nordine Ait hamouda de par cette utilisation, expose le héros de révolution Amirouche et l’ensemble de notre révolution et mémoire collective à la critique ! A-t-il le droit ?
    Pourquoi faire condamner Hamid Ait saïd à 6 mois de prison fermes pour avoir dit "Mmis n'Ouerdia" dans une émission TV ? C'est triste et minable ! C'est lâche de rester muet ! Dites la vérité !

    Vos deux, vous n'aviez jamais une fiche de paye de votre vie, vous êtes Milliardaires, vous habitez au Club des pins... Vous avez même déclaré vous même que vous déjeuniez avec Toufik, qui vous a en plus attribué des des maisons à El Biar ...C'est dingue !

    Si vous saviez ce que c'est que la dignité et  taqvailit, vous devriez (toi et Hamid Ait Saïd) vous cacher au lieu de pousser encore loin le bouchon ! Dommage ! Taqvailit tsaqvailit kan kul yiwen tsaqvailit iss !

    Assez ! Assez de cette manipulation infecte ! Pensons au développement économique  de cette belle  Wilaya de Tizi-Ouzou que vous avez prise en otage ! Partez pensez à tous ces jeunes chercheurs d'emplois et de vivre dans la sérénité ! Assez de vos magouilles !

    Qui peut prétendre mettre autour d'une table Les Amara Beyounes, Nordine Ait Hamouda, Hamid Ait Saïd, Ferhat M'Henni, ce qui reste du RCD... Pourtant tous ces vieux copains étaient comme les doigts d'une main, tous unis pour salir Ait Ahmed (Ellah Yerhamou ce grand Monsieur) Alors que Si El Hocine nous a quitté, votre mission est terminée ! Merci de partir ! Enfin ce qui reste du FFS  par respect à Ait Ahmed... Arrêtez de fonctionner par procuration ! C'est révoltant ! 

    Acceptez vous que ces gens aillent vous représenter à l’APN ? Avec autant de querelles le dialogue de sourd est garanti ! Ne rien dire est criminel !
    "Si nous venons à mourir, défendez nos mémoires " a dit Larbi Ben M'hidi paix à son âme
    Gloire à nos martyrs et vive l’Algérie

    TIZI + EN MARCHE !
    Omar AIT MOKHTAR
    Tizi-Ouzou, le 1er mai 2017