Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

M-C-A-F

  • Vérité et justice pour MATOUB Lounès

    Matoub-Lounes.pngM.C.A.F  ong

    Mouvement Citoyen Algérien en France

    Association déclarée sous le régime de la loi du 1ier juillet 1901 et du décret du 16 août 1901

    e-mail : artistesalgeriens@yahoo.fr     tel : 00 33 758406046    00213 561190935

     

    A Monsieur le  Président du Parlement européen Antonio Tajani
    60, rue  Wiertz    1047 Bruxelles  Belgique

     

    Objet : - Information concernant le député  Nordine (Amrane) AIT HAMOUDA représentant du parlement algérien au parlement Européen ; concernant  l’assassinat de MATOUB Lounès.

    -Demande d’audience

     

    Monsieur le Président,

    Comme pouvait le faire chaque algérien ; C’est avec un cœur lourd que je m’adresse à vous, à l’auguste institution que vous présidez et à l’ensemble des parlementaires européens.

    Il s’agit de la mort de l’artiste et défenseur des droits de l’homme, MATOUB Lounès  lâchement assassiné  le 25 juin 2008.

    Nordine AIT HAMOUDA alors député s’est précipité à designer les assassins ; Des soupçons relayés par la presse sur son éventuel implication dans cet assassinat ignoble… Un procès à ce sujet a eu lieu à Paris, puis un autre à Tizi-Ouzou en Algérie… Mais la famille de l’artiste et l’opinion ne sont pas convaincus par cette vérité supposée…

    En mai 2017  Nordine AIT HAMOUDA  réélu comme député algérien une énième fois et organise  une conférence de presse, à la surprise générale, il annonce devant un parterre de journalistes qu’il savait qui avait tué MATOUB Lounès ! Une lame dans la plaie et un mépris envers sa famille et les millions d’admirateurs qui réclame vérité et justice pour  ce combattant des droits de l’homme.

    Comment la même personne qui a désigné les assassins pour organiser un procès que tout le monde conteste, revient 19 ans après pour annoncer toute une autre piste sans qu’il en soit inquiété par la justice, malgré une plainte qui a été déposée au tribunal de Tizi-Ouzou.

    Monsieur le Président,

    Il est indigne, irrespectueux et inacceptable que Nordine AIT HAMOUDA nous représente au parlement européen avant que la justice ne fasse la lumière sur les allégations avancées. Il s’agit là, soit de son implication, ou alors de non dénonciation de crime, qui est aussi un crime odieux.

    Monsieur Le Président,

    Je vous demande de bien vouloir informer l’ensemble des parlementaires européens et de nous tenir au courant des suites à donner à cette sordide affaire.

    Nous restons à votre disposition pour vous informer d’avantage et vous vous demandons une audience et une rencontre avec la commission des affaires étrangères.

    Veuillez, agréer, Monsieur, l’expression de nos salutations distinguées.

     

    Le coordinateur du MCAF

    Omar AIT MOKHTAR

    Paris, le 08 avril 2018

  • Gloire à nos martyrs et vive l'Algérie

    Gloire à nos Martyrs
    Pourquoi commémorer l’anniversaire de la mort d'Amirouche dans son village natal Tassaft Ouguemoune ?
    J'aurais comprit si la France fêtait cette date, mais pas nous !

    La question mérite d'être posée.

    Et pourquoi donc le faire pour Amirouche et pas pour Si El Haoues dans son village natal aussi ? Et tous les chahid tombés au champ d'honneur de maudit jour !
    Quel rapport avec Tassaft Ouguemoune ? Amirouche est né dans ce village, oui, mais a luté à Chlef (Oued El Fedda) et Relizane. Il est enterré à El Alia.
    Pour moi s'il fallait le faire à Tassaft, ce n'est qu'à l'anniversaire de sa date de naissance que le sens serait complet. Un village fier de son fils.
    Pas une fête folklorique et un fond de commerce pour Nordine !
    La wilaya III historique a eu comme chef: Krim, Mohamedi Saïd, Iazzouren (Vreroche), Amirouche, Mira et Mohand Oulhadj.
    La wilaya de Tizi-Ouzou compte 12 colonels de l'ALN, pourquoi ne pas organiser une commémoration et une seule fondation collectives au chef lieu de la wilaya ? C'est plus juste et équitable.
    Je trouve vraiment et sincèrement malsain que la plus part de nos héros n'aient, ni fondation, ni jour de commémoration !
    Il aurait en faire une seule au nom de tous les chahid de la wilaya, c'est plus juste. C'est indigne de faire la différence entre nos martyrs.
    Enfin, je trouve le discours de Nordine Ait hamouda provocateur et indigne.
    Ce que je dis, tout le monde le pense bas, je sais, et certains l'expriment sous couvert de l'anonymat...
    L'écriture de l'histoire sans à priori est nécessaire, et les zones d'ombre seront choquantes. Il faut retenir une seule chose. L'objectif de nos valeureux martyrs est atteint, c'est l’indépendance! On a le devoir de nous unir et construire ce beau pays, c'est le seul hommage à rendre à tous les martyrs.
    La vérité!
    La vérité est que Nordine Ait hamouda ne devrait pas utiliser la révolution algérienne, ni la fondation Amirouche comme un parti politique et ne devrait en aucun cas être justicier...
    Il porte atteinte à Amirouche et à la révolution; ce que nous entendons dans rue est désolant, c'est ce qui me fait dire ça. C'est inacceptable.
    Certain Moudjahids témoigne que Nordine dit: "Mon père est votre chef, et moi je serai le serai aussi " C'est triste.
    L'histoire! La vérité...
    Peut on parler de la bleuite et de l'opération " l'oiseau bleu " ...De Mellouza, de l'islamisme... " Matoub l'avait chanté "
    En mars 1959 Houari Boumediène était colonel et chef d’État général de l'ALN. Est ce qu'il faut croire la thèse avancée par Nordine Ait hamouda comme quoi la mèche ait été vendue du commandement général ? Sinon, pourquoi Amirouche se rendait à Gherdamaou ? Entre ceux qui disent qu'Amirouche a voulu en découdre, et d'autres qui avancent qu'il était convoqué par le chef d’État major général de l'ALN Boumediène.
    Aller jusqu'à traiter Boumediène de pire qu'Hitler! Franchement c'est osé, il est temps de fermer ce fond de commerce que Nordine utilise !
    Il y a eu de par le passé, des réponses d'Ali Kafi... Nordine va finir par atteindre la révolution noble de tout un peuple et peut être salie!
    Des accusations gravissimes et opportunistes malvenues.
    Les 2,5 millions de chouhada ne doivent avoir qu'un seul et unique grade
    " Héros" Ellah yerhamhoum.
    Vive l'Algérie et Gloire à nos Martyrs
    Omar AIT MOKHTARGloire à nos Martyrs
    Pourquoi commémorer l’anniversaire de la mort d'Amirouche dans son village natal Tassaft Ouguemoune ?
    J'aurais comprit si la France fêtait cette date, mais pas nous !
    La question mérite d'être posée.
    Et pourquoi donc le faire pour Amirouche et pas pour Si El Haoues dans son village natal aussi ? Et tous les chahid tombés au champ d'honneur ce maudit jour !

    Quel rapport avec Tassaft Ouguemoune ? Amirouche est né dans ce village, oui, mais a luté à Chlef (Oued El Fedda) et Relizane. Il est enterré à El Alia.
    Pour moi s'il fallait le faire à Tassaft, ce n'est qu'à l'anniversaire de sa date de naissance que le sens serait complet. Un village fier de son fils.
    Pas une fête folklorique et un fond de commerce pour Nordine !
    La wilaya III historique a eu comme chef: Krim, Mohamedi Saïd, Iazzouren (Vreroche), Amirouche, Mira et Mohand Oulhadj.
    La wilaya de Tizi-Ouzou compte 12 colonels de l'ALN, pourquoi ne pas organiser une commémoration et une seule fondation collectives au chef lieu de la wilaya ? C'est plus juste et équitable.
    Je trouve vraiment et sincèrement malsain que la plus part de nos héros n'aient, ni fondation, ni jour de commémoration !

    Il aurait en faire une seule au nom de tous les chahid de la wilaya, c'est plus juste. C'est indigne de faire la différence entre nos martyrs.
    Enfin, je trouve le discours de Nordine Ait hamouda provocateur et indigne. Parler d'Hitler...?!
    Ce que je dis, tout le monde le pense bas, je sais, et certains l'expriment sous couvert de l'anonymat...
    L'écriture de l'histoire sans à priori est nécessaire, et les zones d'ombre seront choquantes. Il faut retenir une seule chose. L'objectif de nos valeureux martyrs est atteint, c'est l’indépendance! On a le devoir de nous unir et construire ce beau pays, c'est le seul hommage à rendre à tous les martyrs.
    La vérité!
    La vérité est que Nordine Ait hamouda ne devrait pas utiliser la révolution algérienne, ni la fondation Amirouche comme un parti politique et ne devrait en aucun cas être justicier...
    Il porte atteinte à Amirouche et à la révolution; ce que nous entendons dans rue est désolant, c'est ce qui me fait dire ça. C'est inacceptable.
    Certain Moudjahids témoigne que Nordine dit: "Mon père est votre chef, et moi je serai le serai aussi " C'est triste.
    L'histoire! La vérité...
    Peut on parler de la bleuite et de l'opération " l'oiseau bleu " ...De Mellouza, de l'islamisme... " Matoub l'avait chanté "
    En mars 1959 Houari Boumediène était colonel et chef d’État général de l'ALN. Est ce qu'il faut croire la thèse avancée par Nordine Ait hamouda comme quoi la mèche ait été vendue du commandement général ? Sinon, pourquoi Amirouche se rendait à Gherdamaou ? Entre ceux qui disent qu'Amirouche a voulu en découdre, et d'autres qui avancent qu'il était convoqué par le chef d’État major général de l'ALN Boumediène.
    Aller jusqu'à traiter Boumediène de pire qu'Hitler! Franchement c'est osé, il est temps de fermer ce fond de commerce que Nordine utilise !
    Il y a eu de par le passé, des réponses d'Ali Kafi... Nordine va finir par atteindre la révolution noble de tout un peuple et peut être salie!
    Des accusations gravissimes et opportunistes malvenues.
    Les 2,5 millions de chouhada ne doivent avoir qu'un seul et unique grade
    " Héros" Ellah yerhamhoum.

    Vive l'Algérie et Gloire à nos Martyrs

    le, 29 mars 2018

    Omar AIT MOKHTAR

  • Tizi-Ouzou, scandale et complot économiques ! C'est mafieux !

                                                       Freha, le 24/03/2018

             TIZI AVENIR

    Monsieur le Wali de Tizi-Ouzou, je vous demande de suspendre les permis de construire d’Ardis (Tizi Rached) et Technovert (Freha). Organisez un débat public sur l’investissement utile et les priorités dans la wilaya.

    Il s'agit de notre avenir ! Ne compromettez surtout pas pas celui des génération futures ! Nous n'avons pas le droit ! Il y a des opportunités et potentiel très importants, hélas mal exploités! Un hyper marché Ardis à Tavoukirt (Tizi-rached) est un scandale, un crime et complot économiques !!!! C'est la mort programmée et assurée du commerce de proximité ! C’est le chômage de masse !

    Les jeunes fuient déjà! Qui cherche à rendre la vie impossible dans cette belle wilaya ? A Tizi-Ouzou on n'a pas de problème pour acheté une boite de conserve, un pantalon, un lave linge... On va tuer aussi le petit distributeur, l’artisan…! On se cache derrière la création d’emplois ! Oui, Rahim va embaucher 300 caissières et vendeuses payées au SMIC, mais il va priver 2000 à 3000 familles de leurs revenus !

    Rahim va s’enrichir seul ! Il va aggraver la situation économique très fragile de la wilaya de Tizi-Ouzou. Un débat s'impose ! Il y a des priorités dans l'investissement ! Une planification aussi ! Pourquoi ne pas installer autre chose qu'on n'a pas dans cette wilaya ! À lors que le foncier industriel est très rare, ou inexistant! Que Rahim Abdelouahab fasse cela dans un terrain privé à la limite, oui, mais qu'on lui offre une assiette gratis, est complètement malsain ! On marche sur la tête! Où sont les élus ? La création de richesses et le développement de cette wilaya sont compromis ! Un débat s'impose !

    Pour une prise conscience collective! Un compromis peut être trouvé, il suffit de le vouloir! Oui, tous ensemble, c'est possible!

    La wilaya de Tizi-Ouzou a un potentiel inouï et une jeunesse pour la transformer !

    Assez de ce gâchis inacceptable et honteux!

    Pour ma part, je continue à crier haut et fort cette vérité quelque soit le prix à payer ! Je ne cautionne pas ce qui se passe à Tizi-Ouzou, je ne serai jamais condamné par  la justice morale !

    Oui, c'est possible! Yes we can !

    Vive l'Algérie et gloire à nos martyrs

    Omar Ait Mokhtar

    Tel: 0561190935

  • Freha, la mafia du foncier agit à visage découvert. Tout le monde sait tout sur tout le monde. La complicité!

    Lettre ouverte au Président de la République

     

    Freha, le 19/03/2018

    A son excellence Monsieur  Abdelaziz Bouteflika Président de la République

    Objet :   - Demande d’ouverture d’une enquête sur le bradage du foncier public

    • Demande de suspension du permis de construire délivré par le wali de Tizi-Ouzou à un chef d’entreprise pour entamer des travaux dans l’aérodrome de Freha et ouvrir un débat sur le devenir de ce terrain stratégique qui représente le dernier espoir pour toute la jeunesse et le poumon de cette commune

    Votre  excellence,

    Comme pourrait le faire chaque citoyen de la commune de Freha, de la Daïra d’Azazga et de la Wilaya de Tizi-Ouzou ; Je m’adresse à vous avec un cœur lourd, puisqu’il s’agit de l’intérêt général.

    Votre excellence,

    A Freha, la mafia du foncier agit à visage découvert sans que personne ne bouge.

    L’aérodrome de Freha, un terrain stratégique de 18 hectares a été  bazardé en 1991 à un privé dans des conditions discutables pour la réalisation d’une usine de vert, dans une durée de 5 ans. 10 ans après, en 2001 le propriétaire alors que les travaux n’ont pas débuté, a procédé à  sa clôturé sans permis de construire, un mur à fleur d’une route à double sens et très fréquentée sans laisser de passage piétant.

    Le cahier des charges non respecté, l’Etat n’a pas récupéré ces biens alors que cette transaction malsaine avérée  est le sujet de toutes les discussions. Durant les campagnes électorales, Législatives et municipales toutes les parties se rejettent la responsabilité… Hélas. L’actuel maire a même bloqué les travaux en faisant marcher les citoyens, mais c’était en période de sa campagne électorale…

    Le président de l’APC d’autant qui a réalisé cette transaction n’a pas oublié de se servir, puisqu’il a fait l’acquisition  d’un terrain au centre ville pour en faire une salle des fêtes, malgré qu’il soit issu d’une grande famille terrienne de même ville !

    Votre  excellence,

    Les citoyens de la commune ne comprennent pas pourquoi depuis le début janvier 2018 le propriétaire qui a réapparu, a recommencé une nouvelle clôture sans qu’il ait de panneau d’indication visible sur la nature des travaux…

    Il parait qu’une usine de médicaments et une autre de transformation de plastique seront implantées sans informer au préalable les citoyens, il s’agit de manipuler des produits chimiques à l’intérieur de l’agglomération, sans se soucier de la sécurité sanitaire…

    Ce terrain représente le dernier poumon de cette ville, commune et daïra ; Il n’a aucun espace de loisir, on ne dispose pas de piscine, centre culturel, de salle de spectacle…    

    Il ne s’agit en aucun cas de bloquer cet investisseur, au contraire, mais ce terrain est à vocation sportive, depuis des années un cross contry est organisé ! Ce rendez-vous international annuel sera tout simplement supprimé !

    Cette commune ne dispose d’aucune structure sportive, ni culturel ! Aucun espace vert, ni de loisir en direction des jeunes et des familles ! Cette ville n’a même où construire une école, alors que plus de 600 logements sont en phase de finition ! Tout est bétonné sans aucune planification ! C’est triste !

    Votre excellence,

    Nous proposons à ce que terrain soit un espace de vie et un projet que pourrait réaliser cet investisseur, il s’agit d’un complexe sportif, culturel et touristique, qui sera viable commercialement.

    On pourrait proposer à cet investisseur d’implanter ces usines dans les zones industrielles de Freha, Timizart, Souamaâ…d’ailleurs bloquées sans raisons valables et que les politiques et les pouvoirs publics locaux font comme si de rien n’était !

    Personne ne pense au développement de cette wilaya qui recèle un potentiel touristique hors du commun.

    Les jeunes de cette wilaya sont livrés à eux même, aucun espoir n’est permis avec ces méthodes et vieux réflexes.

    Votre excellence,

    Je vous demande de bien vouloir déclencher une enquête et au préalable un débat pour faire aboutir un projet utile à tous. Il y a bien des priorités.

    J’ai interpelé le Wali de Tizi-Ouzou qui ne veut apparemment rien entendre, il m’a indiqué que c’est lui-même qui a été cherché cet entrepreneur qui l’a connu à Setif… Le maire de la ville de Freha n’a pas trouvé utile de répondre à mes appels.

    Devant cette arrogance et mépris, il est de mon devoir de citoyen de vous interpeler pour éviter une catastrophe à cette commune et à la wilaya de Tizi-Ouzou.

    Devant cette situation désolante et révoltante, je vous exprime mon indignation en vous demandons de bien vouloir intervenir pour mettre fin à ce gâchis inacceptable et scandaleux.

    Veuillez agréer, Votre excellence, l’Expression, de mes salutations distinguées.

    Omar AIT MOKHTAR (Citoyen de la Commune de Freha)

    E-mail : artistesalgeriens@yahoo.fr    tel : 0561190935

  • Azazga , le piège du maire! / Muhend U Yehia - Krim Belkacem /

    azazga,krim,mohia,tizi-ouzouJe dénonce !

    Le maire d’Azazga s’apprête à baptiser le centre culturel de la ville du nom de Krim Belkacem  l’un des  l’héros  de notre glorieuse révolution, ce 20 aout à l’occasion de la commémoration du 20 aout 1956, date de la tenue du congrès de la Soummam.

    Etre contre cette action relaverait de la grande traitrise, et pourtant cette affaire suscite une polémique sans égale et tout le monde en parle dans wilaya. Il s’agit pourtant d’une affaire malsaine et hypocrite.

    Le maire d’Azazga l’un des plus contesté de la planète, une mairie bloquée par la population durant des années…

    La population d’Azazga a lancé une pétition afin de baptiser donc le centre culturel (annexe de la maison de la culture Mouloud Mammeri) du nom de l’un des natifs de la ville, il s’agit du dramaturge Mohia Abdellah (Muhend U Yehia) paix à son âme. Des milliers de citoyens de la wilaya de Tizi-Ouzou et d’ailleurs, des artistes, des intellectuels…Ont répondu favorablement  cette à proposition noble et naturelle.

    Le maire d’Azazga pour faire barrage à cette proposition et surtout contrer l’avis de la population qui le haïsse, utilise malicieusement un des symboles de révolution pour  mettre tout le monde dans l’embarras… puisqu’il ne s’agit en aucun cas de refuser le nom de Krim Belkacem ou de choisir entre lui et celui de Muhend U Yehia ! C’est malsain !

    J’appelle donc les citoyens à être vigilants à ne pas tomber dans le piège tendu par ce maire indélicat. Je propose un débat serein.

    Cette institution culturelle peut porter  le nom de Muhend U Yehia ce qui n’empêche pas  de baptiser du nom de Krim Belkacemla d’autres lieux et institutions d’Azazga. Je signerais et je serais fier à ce la ville d’Azazga carrément porterait le nom de Krim Belkacem. Krim mériterait tout, sinon beaucoup plus que ça ! Autrement  le seul hommage à rendre à nos martyrs et de concrétiser leurs aspirations pour lesquels ils se sont sacrifiés ! Vivre dans la dignité.

    Je dénonce donc cette manipulation inouïe et encore une fois l’utilisation des symboles de notre glorieuse révolution dans les règlements de comptes personnels, à trois mois d’un rendez-vous électoral, il s’agit bien d’une près campagne infecte d’une politique politicienne.

    En baptisant la maison de la culture d'Azazga du nom de Mohia, l'Algérie rendra hommage mérité à un homme qui a consacré plusieurs années de sa vie à adapter en kabyle de nombreuses œuvres théâtrales universelles. Humaniste sans frontières, Muhend U Yehia s'est inspiré des littératures de diverses langues et cultures.

    ‘’Mohia Abdellah est né le 1er novembre 1950 à Azazga  et mort le 7 décembre à Paris. Il est dramaturge, conteur, parolier et poète prolifique’’

    Quelques unes de ses adaptations qui ont connu un grand succès:

    -Morts sans sépulture de J.P Sartre.

     -Le Ressuscité de l'écrivain chinois (Am win yettrajun R'ebbi).

     -En attendant Godot de Samuel Beckett; (Tacbaylit) .

    -La jarre de Luigi Pirandello.

    -Le Médecin malgré lui (Si Leh'lu).

    -Tartuffe de Molière (Si Partuf).

    -Les Émigrés (Sin nni)  de l'écrivain polonais Slawomir Mrozek et bien d'autres…

    Je demande à Monsieur le Wali de Tizi-Ouzou de suspendre cette action à une date ultérieure pour permettre une consultation sereine avec les citoyens (après les élections de novembre 2017 et rien ne presse, il n y a aucune urgence)

    Par Omar AIT MOKHTAR  (citoyen de la Daïra d’Azazga )

    Gloire à nos martyrs

    Le 17/08/2017